cleden cap sizun blason emblème armoiries bretagne finistere

Index > Histoire >

Antiquité

On nomme Antiquité la première période de l'Histoire, c'est-à-dire la période qui suit la Préhistoire. L'antiquité commence avec l'écriture et ce quelqu'en soit sa forme.

Les Gaulois: (A partir de -2000)

Ils sont répartis en cinq grandes tribus (les Osismes à l'ouest, les Coriosolites et les Redons au Nord et à l'est, les Vénétes et les Namnétes au sud). Egalement appellés Celtes, ces hommes possédaient des armes et des outils en fer. Parmis les traces de leur présence dans le Cap-Sizun, notons la découverte d'une paire de meules trouvées dans le coin d'une hutte de l'oppidum situé sur la pointe de Castel Meur.

Les Romains: (A partir de -50)

Plusieurs vestiges attestent de leur présence dans la commune de Cléden-Cap-Sizun.

Le camp Gallo-Romain de Trouguer

Ensemble monumental gallo-romain considéré soit comme un castrum du Bas-Empire (P. Merlat) suite à la découverte d'armes, soit comme un sanctuaire gallo-romain. Au 16ème siècle, le site est mentionné avec des élévations conservées sur une hauteur de six mètres. En 1810, les vestiges sont conservés sur une hauteur de deux mètres. Hauteur de un mètre lors des fouilles des années 19501.

De cette établissement representé par un quadilatère de 120 mètres de coté, il ne subsite que quelques portions en mauvais état de conservation. Après quelques recherches, on peut toutefois aperçevoir le Mauguer Gregui, mur composé d'un aglomérat de coquillages et de ciment extrêment dur. Les autres restes de cette construction importante sont innaccessibles car recouverts par la végétation et les produits de sa décomposition.

Les voies Romaines

Au départ du camp de Trouguer deux voies romaines. Concernant la première, une grand partie des Clédinnois l'utilisent tous les jours sans en être réellement conscients, il s'agit de la Départementale 7. Celle-ci traverse la commune de d'Ouest en Est, et se poursuit jusqu'à Douarnenez en traversant les communes de Beuzec-Cap-Sizun et Poullan. Selon Mr de la Pylaie, on pourrait même la prolonger jusqu'à la commune de Corseuil dans les Côtes d'Armor : Après avoir étudié dans le département des Côtes-du-nord la voie romaine qui se rend de Corseuil à Carhaix; il en a recherché le prolongement dans notre département jusqu'au village de Troguer2.

La seconde voie Romaine se dirige vers la baie des Trépassés, serpentant jusqu'à frôler la falaise et offrant un des panoramas incontournables du Cap-Sizun.


1. Base Mérimée, Ministère de la culture

2. Bulletin de la Société Archéologique du Finistère,1882, page 215.