cleden cap sizun blason emblème armoiries bretagne finistere

Index > Nature > Plages >

La baie des Trépassés

La baie des trépassés est celle séparant la pointe du Raz de la pointe du van. Elle a donné son nom à la seul plage de sable qui la borde. Un ruisseau partage cette plage entre les communes de Cléden-Cap-Sizun et Plogoff. Elle termine une vallée que l'on peut remonter jusqu'à la commune de Goulien.

carte postale ancienne de la chapelle saint they

Un peu de géologie

Suivant les géologues, un important cours d'eau venant de la région de Bannalec se jetait autrefois à la mer à la baie des Trépassés. Des bouleversements de l'écorce terrestre ont refoulé vers l'Est la partie basse de la rivière. En rencontrant le courant contraire, l'action des eaux a réussi à creuser la coupure du Loc'h où elles se déversent actuellement. Par contre, à la suite du soulèvement entre les villages de Kervizinic et de Kergaradec, l'embouchure de l'ancienne rivière à continué de couler vers l'Ouest, pour aller alimenter l'étang de Laoual, et aboutir, en s'infiltrant sous la dune, à la baie des Trépassés1.

Origine du nom

carte postale ancienne de la chapelle saint they Boë an Anaon en Breton, cette plage a triste réputation : une légende raconte qu'autrefois les cadavres des naufragés s'y échouaient fréquemment. Mais les courants s'y opposent et cette plage doit son nom sinistre à un abus de language : elle s'appelait à l'origine Boë an aon, la baie de la rivière.

La baie aujourd'hui

Celle-ci est devenue le paradis des baigneurs et des surfeurs qui profitent de son eau limpide et vivifiante. Il est vrai qu'avec la pointe du Raz d'un coté, la pointe du Van de l'autre, l'île de Sein et l'îlot de Tevenec en face, cette plage jouit d'un panorama incomparable.


1. Daniel BERNARD, Cléden-Cap-Sizun, Monographie d'une paroisse et d'une commune du Cap-Sizun, 1942.